Accueil > Voyage par Destination > Puno et Le Lac Titicaca

VOYAGE PAR DESTINATION

PUNO ET LE LAC TITICACA

´

LA REGION DE PUNO

La ville de Puno se trouve au bord du lac Titicaca et point de départ pour les îles de Taquile, Amantani et les îles flottantes d'Uros. Puno a acquis sa réputation au XVlléme siècle grâce á la grande richesse minière de la région. En particulier en or et argent et de là vient l'expression "ce n'est pas le Pérou" pour désigner une affaire peu rentable. Puno est aussi la capitale folklorique du Pérou, caractérisée par des superbes manifestations musicales très colorées comme la fête de la "Virgen de la Candelaria" (Vierge de la chandeleur) en février et le carnaval (date mobile).

ALTITUDE

3,825 mètres sur le niveau de la mer

CLIMAT

La région de Puno a un climat semi-sec et froid. La température moyenne annuelle maximale est de 22°C et la minimale de 2°C. La saison des pluies débute en novembre et s'achève en mars, époque où verdoient les montagnes. Entre juin et juillet, les gelées sont courantes (froid intense) et on y relève occasionnellement des chutes de neige.

BREF COMPTE – RENDU HISTORIQUE

Dans l'antiquité, le plateau du Collao fut peuplé par l´ethnie des Aymarás (collas, zapanas, kallahuayos et lupacas), puis par les Quechuas. Selon le chroniqueur Garcilazo de la Vega, c´est le lieu de la légende de Manco Cápac et Mama Ocllo, qui sortirent des eaux du lac Titicaca pour fonder l'Empire des Incas. La culture préhispanique la plus importante et de majeure influence dans la région fut la culture Aymará, connue aussi sous le nom de Putina. A l'époque de la vice-royauté, Puno était un lieu de passage obligé pour tout voyageur se rendant à Potosí. C´est le Conte de Lemos qui, en 1668, a nommé San Juan Bautista de Puno comme capitale de la province de Paucarcolla. Ensuite, elle fut rebaptisée San Carlos de Puno en hommage au gouverneur du moment Carlos II d'Espagne. En 1870, la ligne de chemin de fer Arequipa-Puno est installée et par ailleurs, la navigation commence sur le lac. De nos jours, Puno est le port du lac Titicaca le plus important et le plus haut. Il dispose de voies de communications optimales avec Cusco telles que le chemin de fer et la route. Son industrie est agricole, navale et on y trouve aussi des usines de conserve de poissons. Bien que l'ethnie prédominante des bords du lac Titicaca soit l'Aymará, les Indiens Uros y vivent aussi et tissent le roseau pour fabriquer des articles de vannerie.

L'Altiplano. Immense plateau de plus de 100.000 km' situé au sud-ouest de la Bolivie et au sud du Pérou á une altitude moyenne de 3.800 m. C'est une région riche en minéraux, ici se trouvent les plus grands gisements d'étain du monde. L'altiplano est également riche en production agricole avec des produits typiques comme la quinoa (le riz andin) et surtout la pomme de terre originaire de la région. La plupart des habitants sont des Aymaras qui travaillent principalement dans l'agriculture et l'élevage d'alpagas.

ATTRAITS TOURISTIQUES

Dans la ville on peut apprécier la Cathédrale de style baroque, l'église de San Juan Bautista, le sanctuaire de la Vierge de la Chandelier avec ses 100 manteaux, le musée municipal Carlos Dreyer et le musée-bateau Yavarí, l'Arc deustua - monument et mirador pour observer la ville et le lac et la maison de Vice-roi Conte de Lemos.

Lac Titicaca. Le lac navigable le plus haut du monde (3.810 m d'altitude) a une longueur maximum de 194 km et une largeur moyenne de 65 km. Berceau de la culture Tiahuanaco, la légende raconte que du lac sortirent Manco Cápac (le premier Inca) et sa femme Mama OclIo qui reçurent la mission par leur père, le Dieu Soleil, de fonder le Tahuantinsuyo (l'empire inca).

Ile Uros. á 30 minute en bateau de Puno, ce sont une quarantaine des iles flottantes faites avec la "totora" (roseaux) qui son habitées par les Uros qui vivent de la pèche, de la chasse et d'artisanat (objets en totora et tapis brodés principalement).

Ile Taquile. À 35 Km de la ville de Puno, les habitants de cette île se consacrent à l'agriculture. Ils ont développé une forme originale de tourisme communautaire où les habitants partagent leurs aliments, leur logement, leurs coutumes et leurs traditions.

Ile Amantani. Située à 37 Km du port de Puno, cette île est peuplée par quelque quatre mille personnes, réparties au sein de huit communautés qui se consacrent à l'agriculture et à la construction de quais flottants en roseau. Ces communautés sont également importantes de par leur valeur éthnique et culturelle.

Sillustani. Au bord de la magnifique lagune Umayo et á 34 km (40 mn) de Puno, c'est une des nécropoles les plus grandes et impressionnantes du monde oO les Collas (pré-incas) construisirent les énigmatiques chullpas (tombeaux en forme de tour); la forme méme de ces constructions est un défi á la gravité puisque la base est plus étroite que la partie haute.

Chucuito. Village situé á 19km au sud-est de Puno qui compte une très belle église et l'lnka Uyo, connu comme le temple des phallus,destinée á invoquer et augmenter la fertilité.

Lampa. Village situé á 80 km au nord-ouest de Puno (35 km de Juliaca), est connue comme la ville rose des Andes pour la couleur des tuiles et des façades, on trouve la superbe église coloniale de Santiago Apóstol.

Péninsule de Llachon. Est une communauté rurale stratégiquement située au bout de la pointe de la Péninsule de Capachica, aux bords du lac Titicaca, au Nord-est de la ville de Puno et face aux îles de Taquile, Amantani, Uros, Suazi, et près de la péninsule de Chucuito. Dans cette partie du Lac Titicaca, vous vivrez une expérience unique en logeant dans l´une des maisons des familles de paysans et vous partagerez les activités propres aux coutumes et aux traditions des habitants de Llachon. De nos jours Llachón est un village qui vit du tourisme et des activités agricoles, du bétail, de la pêche et de l´artisanat. Différentes randonnées sont organisées autour de la péninsule.